Industrie

Des sociétés de transport partagent leurs meilleures pratiques pour relever les défis du développement durable

  • 26 Janvier 2021

  • Infrastructure

Temps de lecture : 10 minutes

Le Groupe de travail sur les Transports créé par Ardian offre la possibilité aux dirigeants de sociétés en portefeuille de se rencontrer régulièrement afin de partager leurs expériences et d’identifier des axes d’amélioration de leur performance en matière de développement durable.

Faire partie de ce groupe est une formidable occasion de partager nos connaissances et meilleures pratiques en vue d’améliorer notre performance ESG.

Amelia Celia, Chief Sustainability Officer, ASTM
Les équipes Infrastructure et Sustainability d’Ardian ont créé un groupe de travail qui réunit des sociétés en portefeuille du secteur des transports dans l’optique de partager leurs connaissances et expériences et d’améliorer leur résilience. 
« Cette initiative vise à identifier les possibilités d’amélioration de la performance sur le long terme d’un secteur qui fournit des infrastructures économiques essentielles tout en étant confronté à des défis majeurs, notamment concernant la réduction de son intensité carbone. Bien que l’idée de créer ce groupe de travail soit née avant la pandémie, la propagation rapide de la Covid-19 n’a fait qu’accroître la nécessité pour les sociétés en portefeuille de partager leurs expériences et d’apprendre les unes des autres », affirme Mathias Burghardt, Membre du Comité Exécutif et Responsable d’Ardian Infrastructure.
Candice Brenet, Responsable Sustainability d’Ardian, déclare : « l’idée de former ce Groupe de travail sur les Transports témoigne de l’approche d’Ardian pour répondre aux enjeux mondiaux. Nous accompagnons les dirigeants sur le terrain et créons, ensemble, des feuilles de route axées sur un changement positif. Nous sommes très satisfaits de la participation active de nos sociétés et du partage spontané de leurs meilleures pratiques. » 
Le groupe a tenu sa première réunion virtuelle en juillet 2020, et réunissait les dirigeants opérationnels de six sociétés en portefeuille parmi lesquelles : les opérateurs d’autoroutes Ascendi (Portugal), ASTM (Italie) et Vespucio Norte (Chili), ainsi que SEA, gestionnaire des deux aéroports de Milan, et Lisea, société concessionnaire de la ligne à Grande Vitesse de 300 km entre Tours et Bordeaux (France).  
Par ailleurs, Indigo, opérateur français de parcs de stationnement et ancienne société du portefeuille d’Ardian, a accepté de rejoindre le groupe, au vu de ses avancées significatives en matière de développement durable durant la période de détention d’Ardian.  

Nous avons également pu prendre contact avec nos confrères européens et savoir comment ils faisaient face à la deuxième vague de Covid-19. Sur la base de ces échanges, nous avons adapté certaines des procédures que nous avions prévues en vue d’un retour dans nos locaux.

Enrique Méndez Velasco, CEO de Vespucio Norte

Comment les membres de ce groupe de travail ont abordé la crise de Covid-19 ?

Au cours de cette première réunion en ligne, les échanges ont essentiellement porté sur les expériences des entreprises en termes de gestion de la première vague de Covid-19, qui a frappé l’Europe dès mars. Les équipes ont partagé leurs expériences et difficultés en termes d’activation et d’adaptation de leurs plans de continuité d’activités, et abordé les mesures mises en place pour garantir la sécurité de leurs collaborateurs.   
Pour Giorgio Medici, Responsable Environnement et sécurité aéroportuaire chez SEA, les échanges ont mis en exergue l’importance de l’agilité et de la souplesse dans le fonctionnement des entreprises. « Notre capacité d’adaptation à des changements drastiques nous a, notamment, permis de réagir avec réactivité et efficacité pour compenser la baisse considérable du trafic de passagers par une hausse inattendue des vols de fret. » 
Raphaëlle Muhlmann-Eytan, Director Asset Management au sein de l’équipe Ardian Infrastructure, affirme que cette séance présentait trois objectifs : encourager le partage de connaissances, améliorer la réflexion sur le long terme, et aider les participants à s’adapter à l’évolution rapide du contexte. Selon elle, « tous les participants ont fait preuve d’une grande franchise en abordant les problématiques et difficultés rencontrées, y compris les erreurs commises et les leçons retenues ».  

La pandémie nous a sensibilisés à une nouvelle catégorie d’événements qui impacte la continuité de nos activités. Nous avons installé de nouvelles infrastructures et créé de nouvelles procédures et modalités de communication afin de minimiser les perturbations sur nos opérations dans des contextes similaires.

Miguel Martin, Chief Business Development Officer, Ascendi

La valeur du partage d’expériences et de connaissances

« Ce groupe de travail offre des opportunités de réseautage entre des entreprises qui, normalement, n’interagissent pas ensemble », affirme Pierre Klemas, Directeur Sustainability chez Ardian. « En tant qu’investisseurs responsables, notre rôle consiste également à réunir des équipes différentes pour encourager le partage de connaissances et l’innovation. » 
Hervé Le Caignec, président de Lisea, a déclaré : « La crise nous a appris qu'une bonne communication et qu’une capacité d'adaptation rapide sont essentielles pour maintenir la sécurité et l'engagement des employés, ainsi que la performance de l'entreprise. »
Dès le lendemain de la réunion, le groupe de travail affichait des signes immédiats de réussite : en effet, Enrique Méndez Velasco, CEO de Vespucio Norte (Chili) contactait ASTM et Ascendi, d’autres opérateurs autoroutiers, pour être conseillé sur des mesures de gestion de crise et faire face à la Covid-19, qui a frappé le Chili plus tard que l’Europe.  
« En Europe, la progression de la Covid-19 ayant trois mois d’avance sur l’Amérique latine, il était très utile de partager des expériences avec des confrères ayant déjà vécu cette situation », déclare-t-il.  
Raphaëlle Muhlmann-Eytan ajoute : « cela illustrait très bien l’objectif que nous nous sommes fixés, et désormais, ils échangent régulièrement. Le fait qu’ils puissent s’entraider fait toute la différence pour nous. Beaucoup de sujets restent à évoquer. »  
Suite au premier webinaire, les réactions ont été unanimement positives, à l’image de cette déclaration de Miguel Martin, Chief Business Development Officer d’Ascendi : « ce groupe a proposé à Ascendi des éclairages uniques sur les meilleures pratiques et la gestion des risques, ainsi que des idées novatrices à adopter au profit de nos parties prenantes. » 
Raphaël Senicourt, Directeur Développement durable au sein d’Indigo, reconnait que : « l’approche structurée d’Ardian a permis à chacun d’exprimer son ressenti sur sa gestion de la crise sanitaire et du confinement. Il était ainsi plus facile de comparer nos actions et de s’inspirer d’autres idées, alors que nous nous préparions à une possible deuxième vague et à un nouveau confinement. » 
Suite à la première réunion, et aux retours positifs de ses participants, les préparatifs d’une deuxième séance ont immédiatement été lancés : elle traitera des avancées du groupe de travail en matière de neutralité carbone. De futures réunions sont également prévues autour d’ordres du jour tels que la biodiversité.  

En accompagnant ce Groupe de travail sur les Transports, nous avons constaté une excellente collaboration entre les membres ; nous pensons que cette initiative est efficace pour relever les défis et saisir les opportunités ESG, actuels et à venir.

Franco Amelio, Sustainability Leader, Deloitte Central Mediterranean
Ascendi Group

ASCENDI

Ascendi, le deuxième plus grand réseau autoroutier du Portugal, gère les actifs d'infrastructure et fournit des services de perception de péage et d'exploitation et de maintenance. Elle détient des participations majoritaires dans 6 concessions routières portugaises, couvrant 630 km en exploitation.

 

ASTM

ASTM

ASTM est l'un des plus grands opérateurs mondiaux dans la gestion des concessions d'autoroutes avec environ 4 500 kilomètres de réseau en concession dans des pays tels que l'Italie, le Brésil et le Royaume-Uni.

 

Indigo

INDIGO

Indigo est le leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle. Il exploite et pilote le développement du stationnement sur et hors voirie sur tous les continents. La société est présente dans plus de 750 villes du monde et emploie plus de 23 000 personnes dans 12 pays.

 

Lisea

LISEA 

Le projet LISEA représente l'un des plus grands contrats de concession en Europe. LISEA a obtenu le contrat de concession de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux (projet SEA). Dans le cadre de ce contrat établi en juin 2011 par le Réseau SNCF, LISEA est responsable du financement, de la conception, de la construction, de la maintenance et de l'exploitation de la nouvelle LGV jusqu'en 2061 (pour 50 ans).

 

logo SEA 2

SEA

SEA Group gère les aéroports de Milano Linate et Milano Malpensa en fournissant tous les services et activités connexes. Le modèle économique du Groupe SEA est basé sur les caractéristiques des trois domaines d'activité dans lesquels la société opère: l'aviation commerciale, l'aviation générale et l'énergie.

 

Vespucio Norte Express / San Cristóbal à Santiago du Chili

VESPUCIO NORTE 

Le Vespucio Norte Express est une autoroute urbaine express essentielle à Santiago du Chili, avec 29 kilomètres d'extension. Túnel San Cristóbal à Santiago du Chili est un tunnel express à péage de 4 kilomètres à Santiago.

 

Deloitte logo 2

DELOITTE CENTRAL MEDITERRANEAN

Deloitte est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services d'audit et d'assurance, de conseil, de conseil financier, de conseil en risques, de fiscalité et de services connexes. Deloitte Central Mediterranean S.r.l. est la filiale pour les territoires d'Italie, de Grèce et de Malte de Deloitte NSE LLP.