Industrie, dans le regard de

Une expérience de travail unique dans le nouveau hub de Sanofi

  • 23 Juin 2021

  • Real Estate

Dans cet épisode d'Entrepreneurial Journeys, nous nous entretenons avec Julia Ghouti, Workplace Architect Lead chez Sanofi qui nous explique comment l'entreprise adopte de nouvelles méthodes de travail, l’importance de la dimension durable en architecture et les raisons qui font de Paris LA ville idéale pour une entreprise mondiale. 

S’il y a bien un enseignement à retenir de la pandémie de COVID-19, c’est l’importance de bénéficier d’espaces de travail de qualité. Que vous aimiez travailler à distance ou que vous ayez hâte de passer plus de temps au bureau, il est essentiel de pouvoir penser et produire dans un écosystème moderne, durable et innovant.

C’est exactement ce que propose Sanofi, la multinationale pharmaceutique française Et c’est la raison pour laquelle l’entreprise a choisi Paris et un complexe de bureaux de style post-haussmannien détenu par Ardian, pour inaugurer, dès l’année prochaine, son nouveau siège emblématique. Caractérisé par des aménagements et un design de pointe, cet ensemble immobilier de plus de 9 000 m2 sera le centre mondial de ses activités.

Dans cet épisode d’Entrepreneurial Journeys, nous nous entretenons avec Julia Ghouti, architecte chargée des espaces de travail chez Sanofi. Nous abordons la stratégie immobilière de Sanofi et l’influence des espaces physiques sur la culture d'entreprise.

Honnêtement, je ne pense pas que le bureau soit mort. Lorsque vous venez au bureau, vous voulez vivre cette expérience positive et ressentir ce sentiment d'appartenance, car c'est là que vous saisissez vraiment l'énergie de votre entreprise et toutes ses valeurs. Nos bureaux ont une forte valeur symbolique en termes de qui nous sommes, de ce que nous défendons et de ce qui est important pour nous.

Julia Ghouti, Workplace Architect Lead chez Sanofi

Bienvenue dans Entrepreneurial Journeys, le podcast créé par Ardian pour tous les curieux intéressés par les histoires d'entreprises à succès. Chaque semaine, nous nous entretenons avec des personnes à l'origine de sociétés innovantes qui bâtissent le monde de demain. Je suis Portia Crowe, l'animatrice de ce podcast.

S’il y a bien un enseignement à retenir de la pandémie de COVID-19, c’est l’importance de bénéficier d’espaces de travail de qualité. Que vous aimiez travailler à distance ou que vous ayez hâte de passer plus de temps au bureau, il est essentiel de pouvoir penser et produire dans un écosystème moderne, durable et innovant.

C’est exactement ce que propose Sanofi, la multinationale pharmaceutique française Et c’est la raison pour laquelle l’entreprise a choisi Paris et un complexe de bureaux de style post-haussmannien détenu par Ardian, pour inaugurer, dès l’année prochaine, son nouveau siège emblématique. Caractérisé par des aménagements et un design de pointe, cet ensemble immobilier de plus de 9 000 m2 sera le centre mondial de ses activités : les collaborateurs pourront s’y rendre tout en poursuivant le télétravail.

Dans cet épisode d’Entrepreneurial Journeys, je m’entretiens avec Julia Ghouti, architecte chargée des espaces de travail chez Sanofi. Nous abordons la manière dont l’entreprise adopte de nouveaux modes de travail, l’importance de la durabilité en architecture et les raisons qui font de Paris LA ville idéale pour une entreprise mondiale.  

J’ai commencé par l’interroger sur la stratégie immobilière de Sanofi et sur l’influence des espaces physiques sur la culture du travail.

- Julia

Pour nous, la stratégie immobilière consiste à adopter un environnement de travail plus moderne, durable et collaboratif. Notre ambition est d’aligner ces impératifs avec les nouveaux modes de travail et la nouvelle culture que nous voulons inspirer. C’est pourquoi nous encourageons davantage le télétravail. Les collaborateurs se rendent au bureau pour des raisons différentes de celles d’avant : ils cherchent la collaboration, le lien social, la créativité.

Bien souvent, les bureaux sont le reflet de l’entreprise elle-même.

- Julia

Nos bureaux véhiculent une forte dimension symbolique : celle de notre identité, de nos valeurs, de nos priorités.  

- Julia

Nous tenons à créer une expérience unique, mémorable et positive propice à l’innovation et au bien-être. 

- Julia

En vous rendant au bureau, vous voulez vivre cette expérience exceptionnelle, ce sentiment d’appartenance. C’est à ce moment-là que vous retrouvez véritablement la raison d’être de votre entreprise, les diverses valeurs qu’elle incarne.

- Julia

À nos yeux, il s’agit d’un nouveau départ, d’une énergie nouvelle et tangible que nous souhaitons partager. C’est une chance unique de concrétiser les nouveaux modes de travail et de moderniser notre environnement professionnel.  

- Portia

Que signifie exactement cette expérience professionnelle ?

- Julia

Nous cherchons réellement à développer les nouveaux modes de travail. Nous voulons inciter les collaborateurs à concilier télétravail et activité en présentiel. C’est un véritable changement dans nos mentalités. Vous ne travaillez pas de la même façon lorsque vous vous retrouvez entre les murs de votre bureau, toute porte fermée. Lorsque vous vous rendez au bureau, l’idée est de pouvoir partager avec d’autres, se rencontrer, cocréer et travailler d’une manière totalement différente. Nous cherchons à développer des atmosphères distinctes: un espace sera dédié aux tâches demandant davantage de concentration, un autre à un travail plus dynamique et collaboratif, au travail en équipe, en mode projet ou autres.  

- Julia

Nous n’allons pas affecter de bureau aux collaborateurs : nous cherchons à les affranchir de cette contrainte en leur proposant, pourquoi pas, un étage avec toutes sortes de possibilités leur permettant de travailler de n’importe où dans le bâtiment.  

Plutôt que d'avoir des bureaux assignés, les collaborateurs auront la liberté de se déplacer et de choisir différents espaces de travail en fonction de leurs besoins tout au long de la journée.

- Julia

Nous voulons vraiment que ces espaces soient vivants, contemporains, durables et propices aux nouveaux modes de travail. Depuis 2015 et dans le monde entier, nous mettons en œuvre des espaces de travail modernes et agiles. Et près de 50 % des collaborateurs de nos bureaux travaillent au sein d’environnements basés sur leurs activités. Pour Sanofi, le nouveau site de Paris sera un véritable fleuron en termes de nouveaux modes de travail. Il nous permettra de pousser encore plus loin cette agilité, cette flexibilité, cet esprit de créativité et d’innovation. Le lien social, la collaboration et l’innovation sont les moteurs du développement de ce nouveau site.

- Julia

L’organisation de ce site sera axée sur la collaboration. On y trouvera un concept de « work café » sur deux étages, installé au rooftop,  un amphithéâtre ouvert et flexible au cœur du bâtiment, des emplacements non assignés à tous les étages, des espaces de projet,  et une variété d'environnements de travail formels et informels. L’idée est d’encourager les interactions, la créativité et l’innovation. Les collaborateurs pourront choisir parmi tout un panel d’espaces et d’ambiances. Le principe est de leur permettre de choisir un environnement s’adaptant à leurs besoins professionnels du moment. Nous espérons qu’ils se déplaceront dans tout le bâtiment : s'ils souhaitent discuter d’un sujet précis ou travailler en équipe dans une ambiance plus détendue, ils trouveront ce « work café » aux derniers étages, par exemple.

Sanofi n’a pas toujours eu cette conception de l’espace.

- Julia

Jusqu’en 2015, Sanofi mettait à disposition de ses collaborateurs le même bureau type, qui servait à tout : un genre de couteau suisse qui centralisait toutes leurs activités. L’entreprise leur indiquait où s’installer huit heures par jour, ils n’avaient même pas le choix de leur poste. Nous leur proposons désormais différentes déclinaisons, adaptées à divers modes de travail. Des postes de travail assis-debout permettent, par exemple, de régler la hauteur du bureau. Ainsi, lorsque vous voulez vous dégourdir les jambes, vous pouvez vous tenir debout devant votre bureau. L’ensemble du plan de travail se relève. Si vous voulez travailler en mode projet ou en équipe, il est également possible d’opter pour un environnement plus dynamique, propice aux échanges et à la proximité : vous pouvez choisir avec qui collaborer dans cet espace. Vous pouvez également vous orienter vers un cadre plus calme, favorable à la concentration. En termes d’espaces, un large éventail de possibilités s’offre à vous. Vous voulez vous changer les idées, changer d’espace ? C’est également possible. Dans un « work café », vous pouvez travailler tout en dégustant un thé et une part de tarte, et profiter d'un moment de détente pour relire un document, par exemple, ou discuter avec un collègue et travailler sur un sujet. Cela donne donc un plus grand sentiment de liberté et de flexibilité.

Si la COVID-19 a irrémédiablement changé la donne, Sanofi avait déjà commencé à réfléchir à des modalités de travail flexibles bien avant la pandémie.

- Julia

Au tout début de la pandémie, il y a eu un vent de panique sur les projets en cours : nous pensions, en effet, qu’il serait nécessaire de modifier notre manière de les concevoir. Mais cette crise n’est qu’une passade. Je ne pense pas que nos projets doivent être pensés à la lumière de cette période particulière— ce n'est pas une façon positive et constructive d’envisager les choses.

- Portia
Diriez-vous que, d’une certaine manière, la pandémie a fait évoluer la façon dont nous travaillerons demain ?

- Julia

Je pense qu’elle a levé les réticences des dirigeants sur le télétravail. Ils ont pris conscience que le travail à distance est possible, qu’il n’est pas un frein aux activités et que les collaborateurs sont un peu plus productifs qu’au bureau. Selon moi, ils craignaient que leurs équipes se reposent sur leurs lauriers. Mais la réalité a prouvé tout le contraire.

En termes d’aménagements intérieurs, cela ne ressemblera en rien à des espaces de bureaux classiques.

- Julia

Nous voulons vraiment que le site soit accueillant et confortable, qu’on y serve un bon café et que chacun en garde un souvenir mémorable. Le hall d’entrée n’aura rien de traditionnel : nous aimerions que cet espace soit très accueillant. Il sera donc doté d’une sorte d'espace de coworking ouvert et une salle modulable à l'arrière où nous pourrons inviter des partenaires pour des présentations. Dès vos premiers pas au sein du bâtiment, votre visite sera marquée par cette idée d’ouverture et de collaboration. Rien à voir avec nos installations actuelles ! Ensuite, en montant dans les étages, vous découvrirez l’espace de travail principal, plus dynamique, animé et vivant. Vous disposerez de casiers pour ranger vos affaires et pourrez choisir l'espace dans lequel vous voulez travailler. En fonction de vos préférences et de votre travail, vous pourrez localiser vos collègues. Si vos collègues sont présents sur place, vous pourrez les rencontrer et échanger autour d’un café tout en profitant du rooftop aménagé. En fonction de vos besoins, vous pourrez choisir entre plusieurs espaces de travail et les différentes ambiances qu’ils proposent. Il y aura aussi cet endroit très intéressant au rez-de-chaussée inférieur avec les escaliers, que nous appelons « escaliers vivants », qui descendent du hall d'entrée et qui font face à l'auditorium.

Cet immeuble emblématique sera le centre mondial des activités de Sanofi — pour les collaborateurs de Paris mais également pour le personnel et les dirigeants de passage. L’entreprise envisage de développer son modèle de travail flexible et hybride, qui permet à ses équipes de concilier télétravail et activité en présentiel.  

- Julia

Le fait que les collaborateurs puissent télétravailler supposent qu’ils peuvent organiser leur journée en fonction de leurs appels téléphoniques ou se concentrer sur une tâche précise, et se rendre au bureau pour travailler à plusieurs. Dans les bureaux, l’espace qui leur est réellement nécessaire n’est donc plus le même. Il est davantage consacré à la collaboration et aux rencontres, et moins au travail individuel.

- Julia

Nous pensons que les collaborateurs poursuivront le télétravail plusieurs jours par semaine ou par mois. Ils profiteront sans doute de ces instants pour effectuer les tâches qui requièrent toute leur attention et planifier quelques réunions « Zoom ». Les moments plus collaboratifs auront lieu au bureau, lorsqu’ils seront avec leurs collègues.

- Julia

Selon moi, un collaborateur Sanofi heureux est un professionnel capable de mieux se concentrer et, donc, de mieux travailler pour l'entreprise.  

Sanofi a également pris à bail un immeuble d’Ardian à Berlin.  Ce site, à l’instar de celui de Paris, a essentiellement été choisi pour ses certifications internationales de durabilité.

- Julia

La durabilité est un sujet qui nous importe beaucoup. Les deux sites bénéficient d’une bonne localisation et sont facilement accessibles par les transports publics et écologiques. Et nous recherchons des lieux qui inspirent le bien-être pour tous — des lieux synonymes d’espace, de luminosité, d’attractivité et de style contemporain. Nous tenons également à ce que nos immeubles soient très fonctionnels, c’est un enjeu majeur à nos yeux.

Il existe de nombreuses façons de rendre un bâtiment durable.

- Julia

Ardian change, notamment, toutes les fenêtres du bâtiment et en modifie également tous les aspects techniques. Et nous allons même encore plus loin dans cette démarche de durabilité. Au lieu d'avoir un système de chauffage au gaz, nous allons essayer de raccorder le bâtiment à une source de chaleur commune. Il sera donc raccordé au système de chauffage centralisé de la ville.  Toutes ces problématiques relèvent également du développement durable. Ardian a opéré des aménagements impressionnants dans l’immeuble : les étages conçus pour les parkings ont été ouverts, réduisant ainsi le nombre de places de stationnement, afin d’améliorer la luminosité et de créer davantage d’espace disponible dans le bâtiment. Créer plus d’espaces partagés et collaboratifs que de stationnements, je trouve ce parti pris d’Ardian très intéressant.

Selon Julia Ghouti, l’immeuble parisien du 46-48 Avenue de la Grande Armée, jouit d’une localisation idéale, et ce pour de nombreuses raisons.

- Julia

Être situé entre la Porte Maillot et la Place de l'Etoile, à proximité immédiate du quartier d’affaires de la Défense, permet d’être au cœur d’un véritable pôle d’activités. Ce quartier est très bien desservi, que ce soit en voiture, en train, en métro, bus et vélo. Et même pour les personnes se rendant à Paris en avion, il est très rapide de se rendre aux deux principaux aéroports de la région. Le toit terrasse du bâtiment est exceptionnel et nous offre une expérience unique de Paris, avec vues sur la Tour Eiffel et le Sacré Cœur.  

- Portia

L’entreprise se sent-elle enracinée dans son héritage parisien ?

- Julia

Sanofi est une entreprise internationale jouissant d’un fort héritage français ; nous sommes fiers d’être à Paris, c’est une ville merveilleuse pour un centre d’activités mondial.

Ce centre emblématique accueillera entre 450 et 500 personnes, et bénéficiera d’espaces supplémentaires pour recevoir les collaborateurs extérieurs à Paris.  

- Julia

Il ne s’agit donc pas uniquement de notre nouveau siège. À vrai dire, nous ne voulons pas l’appeler comme ça et lui cherchons même une autre dénomination. Nous voulons que ce soit notre bureau à tous, le bureau de l’ensemble des collaborateurs Sanofi et de nos partenaires à Paris. Nous tenons à ce qu’il soit partagé et très ouvert.

- Julia

Nous ne voulons pas qu’il soit exclusif, ce centre d’activités est ouvert à tous. Grâce à cet endroit, nous aimerions que les gens prennent plaisir à venir voir ce qu’il se passe dans l’entreprise : c’est véritablement un espace au sein duquel nous tenons à encourager les interactions, la créativité et l’esprit d’innovation.

- Portia

Certains diront que le bureau est mort. Partagez-vous cette position ?

- Julia

Très honnêtement, je ne pense pas. Vous savez, la pandémie nous a en quelque sorte montré que le bureau n’est pas mort : c’est en effet là qu’est concentrée toute l’énergie de l’entreprise. Toute la journée, je participe à des réunions avec différents pays et bureaux du monde entier, et rien n'est comparable au fait de prendre un café avec quelqu'un, de discuter d'un problème professionnel de manière informelle, de rencontrer les gens par hasard. Plutôt que l’envoi d’un mail, par exemple, les rencontres autour d’un café, d’une réunion ou autre, font toute la différence dans l'échange que vous avez avec les gens : c'est informel, mais très efficace. Et je pense qu’en tant qu’êtres humains, nous avons besoin de ce contact, de cette expérience physique et concrète de se rencontrer, en personne.

- Julia

Pour moi, c’est positif pour tout le monde.

Merci d’avoir suivi Entrepreneurial Journeys, le podcast d’Ardian. Retrouvez-nous sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, ou toute autre plateforme d’écoute de podcasts. Si vous avez aimé cette édition, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur Apple Podcasts et à en parler autour de vous.

Voir le transcript Masquer le transcript

Entrepreneurial Journeys est un podcast pour tous ceux qui sont curieux de découvrir où se produit la croissance dans le monde. Nous nous entretenons ici avec les personnes qui sont derrière les entreprises innovantes de demain. Nous nous entretenons avec des entrepreneurs européens travaillant dans les secteurs de la technologie, de la santé, de la mobilité ou encore de l'éducation.
Nous découvrirons leurs plus grandes réussites et leurs plus grands défis, la façon dont ils ont surmonté la crise de la Covid-19 et l'orientation future de leurs secteurs.

Ce podcast est animé par Portia Crowe et produit par Louie Creative pour Ardian.

Connectez-vous sur Apple Podcasts, Deezer, Spotify ou sur vos plateformes d'écoute habituelles et rejoignez-nous pour découvrir de l'intérieur comment les entreprises se transforment.

Nos podcasts sont accessibles à tous grâce aux transcriptions écrites des épisodes disponibles sur notre site web sur les pages de chaque épisode.