Business, Covid-19

La qualité prime pour le bureau de demain

  • 01 Juillet 2021

  • Real Estate

Temps de lecture : 4 minutes

Ardian et Sanofi ont collaboré étroitement pour créer un environnement de bureau sur mesure, adapté aux besoins de l’entreprise pour son futur siège mondial, avec la signature de baux d’immeubles à Paris et Berlin

Jérôme Arnaud : Les deux bâtiments que nous avons loués sont notre futur siège mondial à Paris, sur la prestigieuse avenue de la Grande-Armée, et notre bureau de Berlin. Ces deux baux s’inscrivaient dans le projet mondial de transformation portant sur tous les aspects de notre organisation. Avec nos immeubles, nous souhaitons créer quelque chose de nouveau et d’unique, qui reflète la promesse de faire partie de Sanofi. Ces deux opérations nous ont permis de franchir une étape cruciale de notre plan directeur.

  • 9 200 m²

    d’espaces de bureaux

  • 580 m²

    d’espaces extérieurs incluant des terrasses et un toit-terrasse

  • 3

    Certifications ciblées (BREEAM Excellent, HQE Excellent, Wired Certified Gold)

Stéphanie Bensimon : Sanofi est un locataire très innovant : il tient à concrétiser sa propre vision de l’espace, selon un cahier des charges très exigeant. Lorsque ses équipes sont arrivées à Paris, nous avions déjà prévendu l’immeuble de l’avenue de la Grande-Armée à une compagnie d’assurances avec une date de livraison et des spécifications techniques convenues. Pour les équipes à Paris, adapter très rapidement la conception pour répondre aux objectifs de Sanofi était un véritable défi. Je savais en parallèle que de nombreux échanges se tenaient avec notre équipe en Allemagne concernant une éventuelle prise à bail de Sanofi sur notre immeuble Elisa.

 

JA : Je dois reconnaître que nous sommes un locataire très exigeant. Nous voulons des espaces de bureaux sur mesure, adaptés à notre vision de Sanofi et de ses collaborateurs. Nous aspirons à transformer les bâtiments pour qu’ils deviennent des lieux de rencontre, de collaboration et d’innovation. Nous tirons parti des trois dimensions de l’architecture pour développer un environnement de travail non seulement impressionnant mais également très agréable : les collaborateurs pourraient s’y ressourcer et promouvoir l’essence de notre raison d’être.

Si nous ignorons quel sera l’avenir du bureau, nous savons que la qualité et l’efficience des espaces sont plus importantes que la quantité.

JÉRÔME ARNAUD, Global Head of Real Estate chez Sanofi

JA : Nous réduisons progressivement les surfaces utilisées, même si à l’avenir nous aurons certainement besoin d’un lieu central, d’excellente qualité, où nous rencontrer. Si les collaborateurs viennent au bureau, ce sera pour de bonnes raisons. Nous devons donc créer des environnements dont ils sont fiers et où le confort et le numérique sont pleinement intégrés à l’expérience utilisateur.

Pour de nombreux locataires, la qualité est un objectif stratégique majeur dont la pandémie n’a fait que renforcer cette tendance.

STÉPHANIE BENSIMON, Responsable d'Ardian Real Estate

SB : Ces deux projets illustrent le fait que notre stratégie de repositionnement de bâtiments obsolètes selon les normes modernes les plus exigeantes est la bonne. Ils montrent également l’importance de répondre avec souplesse et réactivité aux attentes des locataires. Nous ne pouvons pas aborder les projets comme un simple promoteur : nous devons nous
mettre à la place du locataire. Malgré les difficultés liées à la pandémie, j’ai été surprise de voir à quel point les entreprises de construction ont su s’adapter, et comment nous avons pu limiter les retards et gérer les travaux de conception supplémentaires qui s’imposaient.

 

JA : Nous avons sincèrement apprécié le professionnalisme des équipes avec lesquelles nous avons travaillé. Très souvent, à l’international, nous avons affaire à des propriétaires totalement inflexibles. Ils se contentent de vendre des mètres carrés, alors que nous cherchons des professionnels capables de s’adapter. À Paris et Berlin, nous avons travaillé avec des équipes à l’écoute et ouvertes au dialogue.

 

SB : Pour ces projets, nous avons tous les deux placé la barre très haut. Sanofi, et son équipe technique dédiée, a consacré beaucoup de temps et d’efforts à l’atteinte de ses objectifs. Je pense que nous avons beaucoup appris de cette collaboration.

 

UNE EXPERIENCE DE TRAVAIL UNIQUE DANS LE NOUVEAU HUB DE SANOFI. Dans cet épisode d'Entrepreneurial Journeys, nous nous entretenons avec Julia Ghouti, Workplace Architect Lead chez Sanofi qui nous explique comment l'entreprise adopte de nouvelles méthodes de travail, l’importance de la dimension durable en architecture et les raisons qui font de Paris LA ville idéale pour une entreprise mondiale.

Ecoutez notre podcast ici