Communiqué de presse

Dans la troisième édition de son étude « The Augmented Infrastructure », Ardian propose un plan d’action pour aider le secteur aérien à prendre la voie de la neutralité carbone

  • 10 Novembre 2022

  • Infrastructure

  • France, Paris

● Afin de participer à la réduction des émissions mondiales de CO2, le secteur aérien doit dès à présent les réduire à un rythme compatible avec les objectifs de l’accord de Paris. La décarbonation de l’industrie aéronautique passera par la réduction du trafic, le déploiement de carburants durables, l’amélioration technologique des avions et par la transformation des infrastructures aéroportuaires notamment grâce à l’exploitation des données.
● Au cœur de l'industrie, les aéroports ont un rôle majeur à jouer dans cet effort de décarbonation. L’ « aéroport augmenté », l’aéroport net-zéro du futur, sera un acteur clé de la décarbonation de l’industrie aérienne.
● L'approche historique d'Ardian en matière d’ESG souligne l'importance d'aller au-delà de l'aspect financier pour générer un impact positif grâce à l'innovation et à une collaboration étroite avec les entreprises de son portefeuille et l’ensemble des parties prenantes.

Ardian, un des leaders mondiaux de l’investissement privé, publie le troisième volet de son étude « The Augmented Infrastructure ». Le rapport présente des voies opérationnelles pour la décarbonation du secteur aérien grâce à l’ « aéroport augmenté ».

Ce rapport s’inscrit dans la continuité des deux précédentes éditions de l'étude, qui examinaient comment les infrastructures peuvent améliorer leurs opérations et leurs services au profit d'un meilleur impact environnemental et social. L’étude s’intéresse en particulier aux leviers qui permettront aux acteurs du transport aérien d’accélérer la décarbonation de l’ensemble du secteur et dessine le profil de l’aéroport augmenté, infrastructure critique dans la transition vers la neutralité carbone.

« Pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris et limiter l'impact du changement climatique, l'industrie aéronautique doit conduire sa décarbonation avec détermination. Pour y parvenir, deux modes de pensée ont émergé ces dernières années. Pour certains, la seule option viable pour limiter l'impact du secteur sera de limiter le trafic aérien. Pour d'autres, il semble que le salut ne viendra que des percées technologiques et de l'innovation du secteur pour décarboner les vols. Ardian avance une troisième solution, qui allie ces deux modes de pensée aux conclusions de ce rapport sur le rôle que l'"aéroport augmenté" peut jouer dans la décarbonisation du transport aérien. Pour atteindre le « Net Zero », les aéroports doivent accélérer leur transformation pour devenir "augmentés" et agir sur l’ensemble des leviers : exploiter les données et les nouvelles technologies pour réduire les émissions, créer des sources de revenus alternatives plus durables, devenir plus autonomes et résilients face aux aléas externes ou encore améliorer leur impact sur les environnements locaux et mondiaux. Ce n'est qu'en agissant collectivement sur l'ensemble du secteur que le secteur de l’aviation pourra atteindre l'objectif de neutralité carbone d'ici à 2050. » Mathias Burghardt, Membre du Comité Exécutif et Responsable de l'activité Infrastructure Ardian

Synthèse du rapport :

La nécessaire mutation de l’aviation pour atteindre la neutralité carbone
Malgré son ampleur et son impact massif au niveau mondial, la crise sanitaire n'a pas fondamentalement bousculé les perspectives de croissance du secteur. Le trafic aérien devrait doubler d’ici à 2050 pour atteindre 10 milliards de passagers par an.  
Dans un scénario où le secteur ne se mettrait pas en capacité de maintenir les émissions en dessous de 2 °C, le trafic aérien pourrait contribuer à 22 % des émissions mondiales de CO2 d'ici à 2050. Dans le même temps, un déclin brutal du secteur aurait de graves répercussions sur l’économie mondiale. Il est donc impératif que l'industrie aéronautique mette en œuvre les engagements sectoriels pour accélérer sa décarbonation.
 

Plusieurs leviers pour accélérer la transition du secteur
Il existe plusieurs leviers pour décarboner le secteur. Tout d'abord, la limitation du trafic avec le report d’une partie des flux du trafic aérien vers d'autres modes de transport, comme le ferroviaire, lorsque ces alternatives sont disponibles.
Le développement de carburants durables, les progrès technologiques des avions, l’utilisation de la donnée ainsi que la collaboration avancée entre les acteurs de l’industrie sont un second levier.
Les mesures de compensation doivent aussi être envisagées, mais toujours en complément et jamais en remplacement des mesures de réduction, telles que celles mentionnées ci-dessus.

L' « aéroport augmenté » sera un élément clé pour la décarbonation de l'industrie
Les aéroports, centraux dans l’industrie aéroportuaire, sont en mesure d’avoir un impact important sur l’ensemble du secteur, en se concentrant sur les émissions de scope 3, c’est-à-dire leurs émissions indirectes. Pour atteindre la neutralité carbone, les aéroports de demain doivent accélérer leur transformation pour devenir des aéroports "augmentés"(2) . Ce concept repose sur 5 caractéristiques :

  • Ouverts : l’aéroport augmenté ne doit pas faire de choix technologique unique, mais garantir l’approvisionnement pour tous les types de carburant. Il doit aussi pouvoir assurer des connexions avec l’ensemble des solutions de mobilité partagée présentes à proximité.
  • Intelligents : ils doivent exploiter et analyser la data dans le cadre de leur stratégie globale. Les outils d'optimisation des aéroports, tels que la plateforme Air Carbon d'Ardian, auront un rôle important à jouer afin de faciliter l’optimisation des manœuvres d’avion, gérer les temps de circulation, de décollage, d’atterrissage et de roulage, et ainsi de réduire la consommation d’énergie et les émissions.
  • Résilients : produire et stocker de l’énergie sur site permettra aux aéroports de réduire leur dépendance aux sources d'énergie extérieures et leur vulnérabilité face aux perturbations sur le marché de l’énergie.
  • Porteurs d’impact : les aéroports doivent avoir un impact direct sur la réduction des émissions, tant au niveau local que mondial.
  • Productifs : l'aéroport augmenté est une plaque tournante de l'énergie et du transport, vendant l'énergie produite aux consommateurs locaux et assurant également le transport de marchandises et le transport ferroviaire.


L'équipe Infrastructure d’Ardian :
L'équipe Infrastructure, qui comprend plus de 60 professionnels de l'investissement dont des experts de la finance, des ingénieurs et des datas scientists, gère plus de 21 milliards de dollars US. Ardian Infrastructure est convaincu que les innovations technologiques sont clés dans la création de valeur et l’efficacité opérationnelle des actifs. Ardian est un pionnier dans la décarbonation de ses actifs, avec l’ambition d’aligner leurs trajectoires sur les objectifs des accords mondiaux sur le changement climatique. Dans le cadre de son engagement, Ardian développe un important portefeuille d'énergies renouvelables et développe des politiques d'efficacité énergétique dans toutes les sociétés de son portefeuille. En 2021, Ardian, via son activité Infrastructure, et FiveT Hydrogen, ont annoncé la création de Hy24, la plus grande plateforme d’investissement au monde dédiée aux infrastructures d’hydrogène décarboné.

À PROPOS D’ARDIAN

Ardian est l’un des leaders mondiaux de l’investissement privé, avec 141 milliards de dollars d’actifs gérés ou conseillés pour le compte de plus de 1 370 clients dans le monde. Forts de nos expertises Private Equity, Real Assets et Credit, nous offrons à nos clients un large choix d’opportunités d’investissement et nous avons la capacité de répondre à leurs besoins avec l’agilité qui nous caractérise.
Ardian Customized Solutions constitue des portefeuilles d’investissement sur-mesure, développe une stratégie d’investissement spécifique adaptée aux besoins du client et donne accès à des fonds gérés par des partenaires de premier plan. Private Wealth Solutions propose des services dédiés et des solutions d'accès pour les banques privées, les gestionnaires de patrimoine et les investisseurs privés institutionnels du monde entier.
Détenue majoritairement par ses employés, Ardian accorde une importance particulière au développement de ses talents et valorise une culture collaborative basée sur l’intelligence collective. Répartis dans 15 bureaux en Europe, en Amérique et en Asie, nos 990+ collaborateurs, sont pleinement engagés à générer des rendements supérieurs à travers des stratégies d’investissement responsable et dans le respect des standards éthiques et de responsabilité sociale les plus élevés.
Chez Ardian, nous nous investissons pleinement pour bâtir des entreprises pérennes.

Contacts Presse

ARDIAN