Le marché du P.E, dans le regard de, Finance Responsable

L’égalité des genres, cible de la CEO du Réseau de Leadership d’Investisseurs

  • 26 Octobre 2021

  • Sustainability, Ardian

Temps de lecture : 6 minutes

Amy Hepburn est déterminée à ce que le Réseau de Leadership d’Investisseurs, qui compte Ardian parmi ses 14 membres, impulse la dynamique mondiale visant à créer un secteur de l’investissement synonyme de réussite professionnelle pour les femmes.

« La chance de ma carrière » : c’est en ces termes qu’Amy Hepburn décrit les fonctions qu’elle occupe depuis 2020 à la tête du Réseau de Leadership d’Investisseurs (RLI). Créé lors de la présidence canadienne du G7 en 2018, le RLI réunit 14 des plus grands investisseurs institutionnels mondiaux afin de développer des initiatives sur des enjeux tels que le changement climatique, l’inclusion et la diversité, ainsi que les infrastructures durables.  

Un élément-clé de la mission du RLI est donc de répondre à l’une des problématiques les plus manifestes auxquelles est confronté le secteur de l’investissement : l’insuffisante représentation des femmes à tous ses niveaux et, plus précisément, aux postes de direction des institutions financières. Amy Hepburn a passé vingt ans à promouvoir l’égalité des genres dans les secteurs public, à but non lucratif et universitaire. Elle a été déléguée au premier Conseil consultatif sur l’égalité des genres du G7 et enseigne l’égalité des sexes et les droits de la personne au sein des universités Duke et George Washington.

 

« La principale plateforme de l’inclusion »

Le RLI est la principale plateforme de l’inclusion dans le secteur de l’investissement : il permet de faire avancer la cause de la diversité au sein de nos membres et d’apprendre mutuellement de nos succès et des outils pour y parvenir.

Amy Hepburn, CEO, The Investor Leadership Network

Tel est l’objectif immédiat du RLI. Mais au-delà, le but ultime est de permettre au monde de l’investissement de devenir un défenseur crédible de l’inclusion et de la diversité au sein des entreprises qu’il possède dans la sphère commerciale au sens large.

Pour y parvenir, il se doit de devenir lui-même plus inclusif et diversifié. « Le secteur de l’investissement a tellement de pouvoir et de capacité à influencer la société qu’il est l’élément manquant de l’équation » déclare Amy Hepburn. « Sans lui, il sera beaucoup plus difficile d’atteindre ces objectifs. Ce secteur peut être si inspirant pour de nombreuses entreprises – comme l’ensemble du secteur privé ».

« Influer au plus haut de ce secteur permettrait de véritablement changer la donne ».  

 

L’approche intersectionnelle

Amy Hepburn affirme qu’il est essentiel de ne pas considérer isolément le genre, l’origine ethnique ou l’orientation sexuelle. Au contraire, le RLI adopte une approche « intersectionnelle » qui vise à intégrer les questions d’inclusion et de diversité dans un débat plus large sur ce qui contribue à créer des entreprises performantes. Après s’être axé sur l’égalité des genres au sein de ses organisations membres, le RLI a élargi ses perspectives en développant des programmes sur l’origine ethnique et l’orientation sexuelle.

Les entreprises qui réussissent ont tout intérêt à capitaliser sur le plus large éventail de talents et d’opinions qui soit. De nombreuses recherches révèlent que les équipes plus diversifiées sont plus performantes.

Amy Hepburn, CEO, The Investor Leadership Network

Toutefois, si les entreprises veulent tirer parti d’effectifs diversifiés, elles doivent devenir des lieux au sein desquels des personnes de toutes sortes et de tous horizons se sentent pleinement acceptées et capables d’être elles-mêmes. L’égalité des genres suppose, selon elle, la création d’une culture dans laquelle les femmes peuvent non seulement se voir intégrer le secteur mais également y rester pour réussir professionnellement.

« Selon de nombreuses recherches, il est difficile pour les femmes d’être ce qu’elles ne voient pas », dit-elle. « Les femmes devraient pouvoir se projeter dans ces organisations, et cela n’a rien de simple. Les exemples de femmes qui occupent des postes élevés dans la sphère de l’investissement ne sont pas légion : il y a donc encore beaucoup de chemin à parcourir ».  Et de souligner « Le RLI n’est pas intéressé par le simple fait de « cocher des cases ». Il ne cherche pas seulement à attirer davantage de femmes dans le secteur de l'investissement, mais mène une réflexion sur la manière dont elles peuvent s’y épanouir, y réussir, y être promues, saisir réellement et véritablement des opportunités de leadership ».

 

Être pleinement soi-même dans son travail

Une part importante de la réponse à ces questions est donnée dans l’un des mantras d’Amy Hepburn selon lequel la diversité est possible sans l’inclusion, mais l’inverse ne l’est pas. Les entreprises peuvent recruter un panel plus large de personnes et devenir théoriquement « diverses » mais si leur culture n’accueille pas pleinement ces individualités et ne valorise pas leurs différences, elle ne sera pas inclusive et ne retiendra pas ces personnes. « Il n’est pas possible d’avoir un environnement inclusif au sein duquel les individus ont peur, non seulement d’être eux-mêmes dans leur travail mais également d’avoir des conversations franches et libres », précise Amy Hepburn.  

Dans le cadre de leurs initiatives en matière d’inclusion et de diversité, les membres du RLI apprennent les uns des autres et tentent de développer de meilleurs outils pour évaluer et reproduire les réussites dans le domaine. « Il n’existe ni organisation ni société d’investissement qui soit parfaite », dit-elle. « Nous empruntons tous la même voie, en cherchant à progresser, à nous aider mutuellement pour réussir ».

Sur le plan personnel, elle a un message direct à adresser aux jeunes femmes – y compris ses propres filles – qui pourraient envisager de faire carrière dans le monde de l’investissement et d’autres secteurs peu féminisés.   

 

« Le secteur de l’investissement a besoin de vous »

« Ne demandez pas la permission de réussir. Vous n’en avez pas besoin. Votre talent et votre énergie vous donnent toute légitimité. Vous devez être absolument convaincues que vous avez le droit de réussir et vous ne devez jamais faillir dans cette détermination. Le secteur de l’investissement a besoin de vous ; il a besoin de vos qualités de dirigeantes, de votre créativité, et il attend que vous siégiez à la table en position de pouvoir. Alors saisissez l’opportunité de répondre présentes et d’exercer votre droit d’y être ».

Pour les entreprises qui pourraient recruter un jour ces femmes, le message d’Amy Hepburn est tout aussi spontané : « Vous pouvez décider de prendre les choses en mains ou finir par suivre le mouvement. En faire abstraction n’est pas une option. Des changements sont en cours et, au sein du RLI, nous avons décidé d’en être le moteur ». 

Nous avons aujourd’hui une formidable opportunité de changer la donne en matière d’inclusion et de diversité et c’est l’occasion qui s’offre au Réseau de Leadership d’Investisseurs en réunissant ce collectif de voix puissantes du monde de l’investissement.

Amy Hepburn, CEO, The Investor Leadership Network

Pour en savoir plus sur l'ILN, écoutez notre podcast avec Amy Hepburn, dans notre Rapport d'Activité 2020 → 

Suivez le compte Linkedin du Ardian Women's Club