Histoire de croissance, Covid-19

Ardian investit dans le plus grand opérateur français d’hôpitaux privés

  • 01 Juillet 2021

  • Co-Investissement

Temps de lecture : 3 minutes

L’équipe Co-Investment devient un investisseur stratégique dans le leader de l’hospitalisation privée en France, qui accueille plus de deux millions de patients par an

Thierry Chiche : En France, nous sommes le plus grand opérateur national d’hôpitaux privés – nous sommes à la tête de plus de 120 établissements soignant près de deux millions de patients chaque année. Mais Elsan n’est pas une société comme les autres. Notre activité consiste à prendre soin de nos patients et à fournir des services essentiels. Il est donc primordial que nos parties prenantes partagent nos valeurs. Nos investisseurs doivent également pouvoir répondre à nos ambitions de croissance. Il était évident qu’Ardian pouvait nous fournir l’aide directe dont nous avions besoin, et nous avons également apprécié la maturité et l’expérience de ses équipes dans le cadre d’un club deal comme celui-ci. Elles joueront un rôle majeur dans la gouvernance de la société.

  • 25 000 +

    employés

  • 2 M

    de patients par an

  • 120

    cliniques

Alexandre Motte : L’opportunité d’investir dans Elsan, aux côtés de KKR que nous connaissons bien, était très intéressante. En tant qu’entreprise de soins de santé, elle est, par nature, très stable, mais elle est également amenée à se développer au vu de l’accroissement et du vieillissement de la population.

Elsan est l’une des plus grandes entreprises privées de France, et Ardian l’un des plus importants investisseurs du pays : une complémentarité naturelle nous unit.

ALEXANDRE MOTTE, Responsable d’Ardian Co-Investissement

Pour nous, cet investissement est le plus important d’Europe et nous avons pu jouer un rôle majeur : en effet, les hôpitaux étant un secteur essentiel et réglementé, toutes les parties prenantes ont reconnu l’importance qu’un actionnaire français de poids accompagne Elsan.

Tout au long de la crise sanitaire, nous avons reçu un soutien incroyable de nos sponsors précédents et d’Ardian. Nous nous sommes préparés à la première vague en seulement trois jours et avons triplé nos capacités : en 2020, nos hôpitaux ont ainsi pu soigner 4 000 patients atteints de la Covid-19.

THIERRY CHICHE, Président Exécutif d’Elsan

TC : Pour répondre aux besoins, nos médecins se sont rendus dans tout le pays, aussi bien dans nos installations que dans des hôpitaux publics. Il y a eu une grande solidarité dans tout le système. Lorsque la deuxième vague s’est produite, nous étions bien préparés. Nous avons traité deux fois plus de patients Covid, tout en poursuivant quasi toutes nos activités habituelles.

 

AM : La Covid-19 a renforcé l’importance d’avoir des hôpitaux solides, tant publics que privés. Elle a créé un contexte réglementaire plus favorable et amélioré la coopération entre les secteurs public et privé. Elsan a toutes les cartes en main pour se développer : une équipe dirigeante de qualité, capable d’améliorer l’efficacité, en capitalisant par exemple sur la digitalisation pour fournir de meilleurs services à plus de patients.

 

TC : Nous envisageons de nous développer par de nouvelles acquisitions d’hôpitaux et en obtenant des autorisations de l’autorité de régulation pour ouvrir de nouveaux services dans différentes villes. La troisième option consiste à accueillir de nouvelles activités dans nos hôpitaux, à l’instar de la radiologie. L’hospitalisation à domicile est l’un de nos principaux vecteurs de développement. Sa croissance organique a été de 20 % en 2020.

 

AM : Il s’agissait d’un investissement important pour nous, à hauteur de 150 millions d’euros par rapport à un fonds de 2,1 milliards d’euros, mais nous pouvions investir davantage. Il prouve que nous avons le potentiel d’accroître la taille de notre fonds sur la prochaine génération, et ainsi de jouer un rôle encore plus actif dans des sociétés aussi attractives
qu’Elsan.