Histoire de croissance

Ardian Growth accompagne un acteur du e-commerce nouvelle génération

  • 01 Juillet 2021

  • Growth

Temps de lecture : 3 minutes

L’investissement dans la plateforme suisse ProduceShop vise à créer un e-commerce datadriven d’envergure européenne

Stefano Chinello : Mon frère Omar et moi-même avons créé ProduceShop en 2015, pour vendre de l’ameublement d’intérieur, de l’équipement extérieur et des outils. Ces dernières années, nous avons connu une croissance autofinancée annuelle de 60-70 % ; mais le moment était venu de trouver un partenaire pour accompagner la prochaine phase de notre croissance.

Lorsque nous avons rencontré les équipes d’Ardian, le courant est tout de suite bien passé et nous avons rapidement su qu’elles nous comprenaient. La qualité de ses équipes, voilà ce qui nous a fait choisir Ardian.

STEFANO CHINELLO, Cofondateur de ProduceShop

Romain Chiudini : Si le taux de croissance de ProduceShop est impressionnant, le plus important pour nous est la vision stratégique audacieuse d’Omar et de Stefano pour leur société. Ils vendent des catégories de produits spécifiques dans la plupart des pays européens en s’appuyant sur une assistance et un service clients fiables. Ils ont également développé un logiciel propriétaire qui exploite toutes les données collectées, afin de présenter aux clients les bons produits au bon moment. Pour nous, ce modèle est celui du e-commerce de demain.

  • 60 - 70%

    Taux de croissance annuel moyen

  • + de 1,7 M

    de clients servis

  • + de 2 000

    livraisons quotidiennes dans toute l’Europe

Omar Chinello : Dès le début, nous avons fait en sorte d’investir aussi efficacement que possible, de rendre notre activité aussi forte et évolutive que nous le pouvions. Dans chaque catégorie de produits, nous proposons notre propre marque et des enseignes tierces. Après un certain temps, les clients cherchent nos marques distributeurs : inutile pour nous d’investir en publicité. Les e-commerces dépensent souvent des fortunes en publicité et marketing, pas nous. Ainsi, nous poursuivons notre croissance et préservons nos marges. Un algorithme nous permet d’anticiper les ventes potentielles et le prix de chaque produit ; sur chaque vente, nous nous fixons une marge cible. Pour nous, c’est une règle absolue.

 

RC : Cette approche est fondamentale à nos yeux. Les e-commerces investissent souvent dans leur propre enseigne, à l’instar des distributeurs traditionnels. Or aujourd’hui, avec les nouveaux modes de consommation (les réseaux sociaux et Google Shopping), les clients ne s’intéressent pas à la marque globale du vendeur. Ils tiennent à investir à bon prix dans un produit de qualité et cherchent des services et des informations le concernant. ProduceShop a compris cette tendance bien plus vite que ses concurrents et c’est la force de sa rentabilité. Préserver ses marges est bien évidemment ancré dans son ADN, mais le modèle lui-même est conçu pour générer, dans tous les cas, de meilleures marges.

 

SC : Désormais, notre projet principal consiste à capitaliser sur toutes les connaissances que nous avons acquises avec Omar sur l’activité pour les intégrer dans notre logiciel ERP, et ainsi automatiser le plus de processus possible. Cette étape est capitale pour préparer notre société à une croissance beaucoup plus forte.

L’objectif d’Ardian Growth est de financer les principales entreprises numériques européennes et il est évident que ProduceShop peut en faire partie.

ROMAIN CHIUDINI, Director, Ardian Growth

RC: Dans toute l’Europe, lorsque nous échangeons avec des entrepreneurs du numérique, les mêmes sujets de conversation reviennent. Pour nous, l’Europe n’est pas une série de marchés locaux, mais bel et bien un seul marché d’e-commerce qui ouvre à des acteurs tels que ProduceShop d’incroyables perspectives de développement.