dans le regard de

Le projet Renaissance : la rénovation d'un immeuble iconique

  • 01 Juin 2019

  • Real Estate

  • Paris, France

Tristan Auer, architecte d'intérieur de renom, et Stéphanie Bensimon, Managing Director chez Ardian Real Estate, expliquent comment ils ont redesigné l’intérieur de l’immeuble Renaissance, l’ancien siège social de la radio Europe 1, dont Ardian a récemment fait l’acquisition dans le 8e arrondissement de Paris.
Ensemble, ils nous dévoilent les coulisses de la rénovation de ce bâtiment emblématique.

Vous écoutez Conversation, un podcast d’Ardian. Nous vous emmenons aujourd’hui dans l’envers du décor du projet de rénovation de l’immeuble ‘Renaissance’, bâtiment iconique récemment acquis par Ardian dans le prestigieux 8e arrondissement. Pour m’accompagner et parler des défis de ce projet enthousiasmant : Tristan Auer, architecte d’intérieur du projet et Stéphanie Bensimon, Managing Director chez Ardian Real Estate. Je suis Mary Brigid Adams, Bienvenue dans Conversation.

[Mary] Stéphanie, est-ce que vous pouvez commencer par nous donner quelques éléments de contexte ? Comment ce projet est né et pourquoi avoir choisi de travailler avec Tristan ?

[Stéphanie] Ardian a acheté cet immeuble en juillet 2018 avec pour projet de le démolir partiellement et de reconstruire un mix de bureaux et de boutiques de grand luxe. L’immeuble était occupé depuis plus de 50 ans par la station de radio Europe 1, et est donc chargé d’histoire. Nous recherchions un œil neuf pour imaginer des espaces communs des bureaux, comme le lobby ou les salles de réunion, et pas simplement un décorateur ou un spécialiste des bureaux. Nous étions familiers avec le travail de Tristan, avec son univers, qui est assez exceptionnel. Nous aimions le fait qu’il ne soit pas spécialisé dans un domaine particulier.

[Tristan] En fait je suis spécialisé dans la non spécialisation ! Je travaille sur beaucoup de différents projets et je pense qu’on n’est jamais aussi bon que lorsqu’on est sur quelque chose de totalement nouveau. Et comme sur chacun de mes projets, c’est blanc ou noir, soit je suis à 100%, soit je ne prends pas le projet, ce qui est souvent le cas.

[Mary] Stéphanie, quel était le brief que vous avez donné à Tristan ?

[Stéphanie] Il n’y avait pas de brief précis en fait, parce que l’idée était de laisser les qualités de visionnaire de Tristan s’exprimer. Nous lui avons dit que nous souhaitions une certaine atmosphère, un lieu qui réponde aux besoins des locataires actuels, tout en leur proposant quelque chose d’unique, où ils se sentiraient chez eux. Nous nous sommes dits : « Comment pourrait-on repenser les espaces de travail ? »

[Mary] Qu’est-ce qui vous a plu dans ce projet Tristan ?

[Tristan] En fait c’est assez simple, c’est l’excellence. Repousser les barrières, créer quelque chose d’exceptionnel : des bureaux modernes et intemporels. Ce projet est aussi assez inhabituel parce que nous ne connaissons pas encore le nom des futurs locataires ! C’est pourquoi nous travaillons de manière ouverte, avec l’objectif de plaire au plus grand nombre.

Ce qui m’a également beaucoup plu, c’est l’envergure de ce projet. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut travailler sur un immeuble comme celui-ci. L’histoire de l’immeuble, la rue, le triangle d’or, Paris … tous ces éléments en font un lieu hors du commun ! et nous devons le faire ressortir dans le projet, sans être ostentatoires.

[Stéphanie] Nous nous sommes aussi rendu compte que nous avions une certaine responsabilité ; nous allions potentiellement changer l’apparence même de la rue car ce n’est pas un bâtiment mais quatre bâtiments, c’est énorme. C’est pour cela que nous l’avons appelé “Renaissance” : nous associons l’histoire de l’immeuble et de la rue à un intérieur complètement neuf. Dès départ nous voulions tous créer quelque chose d’unique, qui ait du sens. C’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons choisi de travailler avec Tristan.

[Tristan] Nous avons aussi une responsabilité en tant que “créateur” au niveau mondial. J’étais récemment à Dubaï et à Los Angeles et je peux vous dire que tout le monde observe ce qui est fait en France. Je ressens le besoin de ne pas décevoir et donc ça me pousse à travailler toujours plus pour être meilleur.

L’idée est que les personnes dans ces bureaux aient l’impression d’être dans un hôtel 5 étoiles, dans un palace. Mais bon, ce n’est pas pour autant qu’on va faire des murs en or ! Il faut en fait que les flux et l’organisation de l’espace permettent aux gens d’interagir.

Tout ça est encore très abstrait mais ça nous permet d’éviter les dernières tendances qui seront has been dans quelques années. Nous essayons de créer des espaces luxueux qui restent assez neutres pour plaire à tous types de locataire. Nous préférons faire quelque chose de durable en termes de style et de choix de matériaux.

[Mary] Où en est le projet et comment se déroule-t ’il pour l’instant ?

[Tristan] Nous sommes sur la bonne voie pour terminer le réaménagement en deux ans.

C’est amusant parce qu’on ne sait jamais si le courant va passer entre le client et les équipes et nous avons eu beaucoup de chance pour ce projet ! Tout le monde est motivé, ce qui n’est pas toujours le cas ! C’est encore mieux pour moi !

[Stéphanie] C’est vrai et c’est assez impressionnant. Tristan est vraiment à l’écoute de nos besoins. Il a raison c’est plutôt rare de trouver une équipe avec la même vision, la même vigilance, la même ambition et cette envie de créer quelque chose avec du sens. Nous avons beaucoup de chance !

script script
  • real estate

  • renovation

  • interior design

  • podcast

  • luxury design

  • sustainable materials

  • Tristan Auer

  • Stéphanie Bensimon

  • Experience

  • Renaissance project

  • iconic building

  • Paris